Vous ĂŞtes ici :

A la une

  • Il s’agit d’une rĂ©alitĂ© que nombre d’entre nous ont expĂ©rimentĂ©e : le milieu acadĂ©mique peut ĂŞtre très stressant. Les causes sont multiples : la compĂ©tition, le profil psychologique de la personne, la passion pour le mĂ©tier, et malheureusement, les scientifiques portent souvent peu d’attention Ă  leur santĂ© mentale ainsi qu’à celle de leurs collègues. Les problèmes de stress qui peuvent affecter la santĂ© mentale des doctorants et des docteurs est un sujet qu’Objectif Recherche traite depuis des annĂ©es, que ce soit via des publications ou via les sessions de coaching individuelles. Les tĂ©moignages de nos coachĂ©s attestent, en effet, d’une progression du phĂ©nomène au sein des universitĂ©s.

    Lire la suite

  • C’est une banalitĂ© de dire que nous vivons dans une sociĂ©tĂ© de plus en plus « connectĂ©e Â». Pour notre communautĂ© scientifique, la connexion entre collègues n’a jamais Ă©tĂ© aussi rapide qu’aujourd’hui. Un simple email, un simple tweet, nous permettent d’être informĂ©s, immĂ©diatement et de manière continue, des activitĂ©s de nos collègues ou de leurs propositions de collaboration. Pensez Ă  Darwin qui entretenait une correspondance gigantesque avec ses contemporains et dont les diffĂ©rents Ă©lĂ©ments d’échange Ă©taient espacĂ©s de plusieurs semaines voire plusieurs mois ! Si les ponts entre les scientifiques d’une mĂŞme discipline sont historiquement solides et sont toujours le carburant du dynamisme d’une communautĂ©, ceux bâtis entre le monde universitaire et le monde non-acadĂ©mique sont plus fragiles. Il est maintenant vital pour tous les universitaires de communiquer avec l’extĂ©rieur pour Ă©viter la dĂ©connexion.

    Lire la suite

  • Les publications sont un des critères d’évaluation les plus importants dans notre carrière. La qualitĂ© de la revue (le fameux facteur d’impact, inverse du rapport entre le nombre d’articles publiĂ©s sur une annĂ©e et leurs citations les deux annĂ©es suivantes) et l’accessibilitĂ© des articles (plus ou moins ouverts) sont autant d’élĂ©ments qui vont influencer la reconnaissance (les citations) d’un travail scientifique. Les chercheurs ont donc tout intĂ©rĂŞt Ă  ce que leurs travaux soient les plus visibles possible, non seulement au sein de leur communautĂ© mais Ă©galement auprès d’un public plus large comprenant, notamment, les dĂ©cideurs publics. Dans ce cadre, le rĂ©cent dĂ©cret « Open Access » Marcourt sur le libre accès aux publications scientifiques financĂ©es par la fĂ©dĂ©ration Wallonie-Bruxelles va dans le bon sens : une volontĂ© claire d’accroĂ®tre la visibilitĂ© des publications issues des universitĂ©s francophones du pays.

    Lire la suite

  • Redonner du sens au mĂ©tier de chercheur(-e)

    26 février 2018

    Le mois dernier, je vous parlais du renouveau de notre association et de la dynamique que nous souhaitons y insuffler. La (re)-formation de notre Groupe de Politique Scientifique(GPS) s'inscrit dans cette dĂ©marche. Le GPS a vocation Ă  devenir un lieu de dĂ©bat, de rencontre et de proposition pour et par la communautĂ© des chercheurs en Belgique, pour faire face Ă  ses propres dĂ©fis (financement, conditions de travail, etc.) mais aussi face aux dĂ©fis de la sociĂ©tĂ©. Le 20 fĂ©vrier dernier, nous avons rĂ©uni un très beau panel de scientifiques, pour Ă©changer sur la thĂ©matique globale de "Slow Science" et du concept de "DĂ©sexcellence" initiĂ© par un groupe de chercheurs de l'ULB.

    Lire la suite

  • Vers un juste Ă©quilibre entre excellence et qualitĂ© de travail dans la carrière scientifique ?

    30 janvier 2018

    C’est avec une joie immense que je prends la plume pour la première fois dans cet édito, nouvelle formule de notre newsletter !

    Objectif Recherche, l'association qui reprĂ©sente la recherche et les chercheurs en Belgique, est en pleine effervescence suite Ă  l'obtention de deux projets financĂ©s par le Gouvernement Wallon pour l'accompagnement Ă  l'emploi des chercheurs, . Notre premier projet,[email protected], s'inscrit dans la continuitĂ© du projet doctorat.be et vise notamment, avec le soutien des six universitĂ©s francophones de Belgique, Ă  former et Ă  coacher les doctorants afin de les aider Ă  prĂ©parer leur entrĂ©e sur le marchĂ© du travail (hors milieu acadĂ©mique). Notre second projet, Doc2Business, quant Ă  lui, mettra l'accent sur les interactions entre les chercheurs et les entreprises. 

    Lire la suite

Haar Drogentests Erkennung Perioden http://onlinepillen.ch/ sehr gĂĽnstige Krankenversicherung