Vous êtes ici :

Construire des ponts entre scientifiques, entreprises, société civile et décideurs politiques

24 avril 2018

C’est une banalité de dire que nous vivons dans une société de plus en plus « connectée ». Pour notre communauté scientifique, la connexion entre collègues n’a jamais été aussi rapide qu’aujourd’hui. Un simple email, un simple tweet, nous permettent d’être informés, immédiatement et de manière continue, des activités de nos collègues ou de leurs propositions de collaboration. Pensez à Darwin qui entretenait une correspondance gigantesque avec ses contemporains et dont les différents éléments d’échange étaient espacés de plusieurs semaines voire plusieurs mois ! Si les ponts entre les scientifiques d’une même discipline sont historiquement solides et sont toujours le carburant du dynamisme d’une communauté, ceux bâtis entre le monde universitaire et le monde non-académique sont plus fragiles. Il est maintenant vital pour tous les universitaires de communiquer avec l’extérieur pour éviter la déconnexion.

Établir et maintenir la relation avec la société

Nous devons nouer des liens avec la société civile et les décideurs politiques afin de les convaincre de l’importance de nos activités de recherche, de nos découvertes et de leur utilité, dans sa signification la plus noble. J’ai, à cet égard, dédié mon précédent édito à l’Open Science qui est un exemple parlant de cette volonté des scientifiques de partager leurs publications avec un maximum de personnes. Le décret Marcourt sur l’open access a été accepté récemment en commission de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et des Médias de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette initiative va dans la bonne direction. Espérons seulement qu’un financement adéquat permettra un déploiement complet de ces idées. Nous vous invitons à suivre son parcours parlementaire sur ce site .

Exploiter le potentiel du doctorat au-delà de la fonction professorale

Autre défi, la construction de ponts entre les scientifiques et les entreprises. Le doctorat est historiquement vu comme un passeport pour la fonction de professeur d’université mais il ne l’est objectivement plus depuis de nombreuses années. La raison ? L’augmentation du nombre de diplômés sans augmentation du nombre de postes permanents à l’université. Il est donc urgent de permettre au doctorat d’évoluer vers autre chose que la préparation à la fonction de professeur. Nous devons pouvoir proposer de nouvelles connexions, lorsqu’il y a un intérêt partagé, entre la thèse de doctorat et par exemple les entreprises (concept de doctorat professionnel).

Notre association œuvre au quotidien à construire ces ponts au sein de notre communauté, mais aussi entre les scientifiques et le reste de la société. Rejoignez-nous et aidez-nous à concrétiser ce projet !

Denis Michez
Président d’Objectif Recherche asbl – Focus Research vzw

Haar Drogentests Erkennung Perioden http://onlinepillen.ch/ sehr günstige Krankenversicherung